Skip to main content
Le bassin industriel normand

Un projet au cœur du bassin industriel normand

L’électrolyseur d'au moins 200 MW sera implanté dans la zone industrielle de Port-Jérôme.

Le projet Air Liquide Normand'Hy est une pierre angulaire de l'écosystème de décarbonisation qu'Air Liquide est en train de mettre en place aux côtés d'autres acteurs industriels majeurs sur l'axe de la vallée de la Seine en Normandie.

Air Liquide opère déjà à Port-Jérôme sa plus grande unité de production d’hydrogène en France. En 2015, le Groupe y a implanté un procédé unique au monde, la technologie Cryocap™ permettant de récupérer et d’isoler le CO2 émis lors de la production d’hydrogène grâce à un procédé « cryogénique ».

En 2021, TotalEnergies et Air Liquide se sont associés pour décarboner la production d’hydrogène sur la plateforme de TotalEnergies en Normandie. Ce projet prévoit à terme la fourniture à TotalEnergies par Air Liquide d’hydrogène bas carbone et la mise en œuvre d’une solution de captage et de stockage du CO2 (CCS) à grande échelle. Dans le cadre d’un contrat à long terme, Air Liquide reprendra et exploitera l’unité de production d’hydrogène de la plateforme de TotalEnergies d’une capacité de 255 tonnes/jour. L’unité sera raccordée au réseau hydrogène d’Air Liquide en Normandie.

Air Liquide raccordera également l'électrolyseur à son réseau hydrogène en Normandie, ce qui contribuera au développement du premier réseau hydrogène bas carbone du monde.

Dans le même temps, Air Liquide, Borealis, Esso S.A.F., TotalEnergies et Yara International ASA ont signé un protocole d’accord pour travailler au développement d’une infrastructure de captage et stockage du CO2 contribuant ainsi à la décarbonation du bassin industriel normand.